Dialogue de Paul Biya: un gouvernement de transition exigé Douala

  actualité

CLe Prince Michael Ngwese Ekosso, Président national du Parti socialiste démocratique unifié (USDP), parti d'opposition, a appelé le Président camerounais Paul Biya à "faire place à un gouvernement de transition qui ne soit pas influencé par les membres corrompus et méfiants de son gouvernement actuel" si jamais il veut être pardonné par les Camerounais.

Sa déclaration intervient une semaine après que le président Biya, au pouvoir depuis le 6 novembre 1982, ait posté le 7 mai 2019 un twitter et Facebook pour prêcher un évangile de pardon à ses concitoyens.

« L'essentiel aujourd'hui, c'est de pardonner et d'oublier, de travailler ensemble vers un but commun. Nous ne pouvons pas, à la fois et en même temps, regarder vers l'avenir et vivre dans le passé. Le pardon mutuel est la voie d'une paix durable », a déclaré Paul Biya dans son tweet.

Interrogé le samedi 14 mai 2019 sur l'appel du Président Biya au pardon mutuel comme voie vers une paix durable, Ekosso a mis en place les conditions dans lesquelles l'appel du Chef de l'Etat au pardon mutuel peut avoir un sens.

« Il est vrai que pardonner est divin, mais comme je l'ai toujours dit, le leadership est une notion spirituelle. Pour être efficace, le leadership doit avoir certaines caractéristiques. Si le Président Paul Biya demande aux Camerounais de lui pardonner, il doit d'abord se pardonner lui-même. Pour se pardonner, il doit prendre en considération ce qui suit :
Montrer le pardon, ne demandez pas seulement le pardon ou ne parlez pas seulement de pardon.
Si les Camerounais veulent qu'il lui pardonne ou qu'il pardonne aux Camerounais, la première étape est la libération inconditionnelle de TOUS ces étudiants et politiciens qu'il a injustement fait arrêter.
Etre honnête. Sans vérité et sans honnêteté, le pardon devient un mot vide. C'est pourquoi, au lieu de créer une commission du désarmement, de la démobilisation et de la réintégration, il a créé une commission vérité et réconciliation. C'est dans le cadre de cette Commission Vérité et Réconciliation que l'appel au cessez-le-feu et au dialogue inclusif pourrait être lancé ».

Le leader de l'opposition a déclaré qu'il y a quatre éléments fondamentaux pour parvenir à la paix dans un conflit comme celui dans lequel « le régime en faillite du RDPC s'est engagé avec ses propres citoyens » : vérité, dialogue honnête et inclusif, pardon et justice.

Ekosso affirme que d'après la façon dont le régime fonctionne, il est difficile de voir l'un ou l'autre de ces éléments en place.

« De plus, il n'est pas possible que celui qui est l'auteur d'un problème apporte des solutions au problème qu'il a créé. Ainsi, même si certains d'entre nous revendiquent la légitimité de M. Paul Biya et l'appel au pardon de son régime raté, la solution aux problèmes de la nation ne viendra jamais de lui ou son régime. Par conséquent, en tant que partisan d'un nouveau type de système de gouvernance dans un système fédéral, quelle est la voie à suivre ? Je suggère à tous les Camerounais qui croient en la vision du fédéralisme pour le Cameroun, qui est ce que porte l'USDP. Renforcer le concept fédéraliste au pays et à l'étranger en faisant pression sur les Camerounais au pays et à l'étranger.
La révision du code électoral et de la Constitution pour refléter un consensus général en faveur du retour au fédéralisme ; le Président devrait faire place à un gouvernement de transition qui ne soit pas influencé par les membres corrompus et méfiants de son gouvernement actuel. Grâce à cette stratégie, le Président Paul Biya pourra galvaniser les appuis internes et externes pour obtenir le pardon sincère qu'il demande aux Camerounais. Jusqu'à ce que de tels gestes sérieux et intentionnels sincères soient faits, tout le reste ne sera qu'une façade et nous manquons de temps ! »

 Date de publication:

Mai 15, 2019

 Région:

Littoral

 Ville:

Douala

 Vues

6




Informations importantes

  • Evitez les arnaques en fonctionnant localement ou en payant via Paypal
  • Ne payez jamais par Western Union, Moneygram et autres services de paiement anonymes
  • Ne pas acheter ou vendre en dehors de votre pays. Ne pas accepter les chèques des pays étrangers
  • Ce site n'est jamais impliqué dans aucune transaction, et ne gère pas les paiements, le transport, les transactions de garantie, etc. et n'offre pas de « protection à l’acheteur » ni de « certification au vendeur »

Commentaires

     Laissez un commentaire (le spam et les messages offensants seront supprimés)





     Utiliser

     Tél.: 0000000

    Contacter l'annonceur